Les villas & propriétés emblématiques de Beaulieu-sur-mer et ses environs

La French Rivera est reconnue par tous pour son prestige et son riche patrimoine architectural. De Saint Tropez à Menton, se cachent des villas emblématiques de renommée internationale. Toutes ses demeures captivent pour leurs audaces architecturales ou par les personnalités et architectes de renommée qui ont contribué à forger leurs réputations.

Découvrez les histoires envoutantes des propriétés emblématiques des villes de Saint-Jean-Cap-Ferrat, Villefranche-sur-Mer, Beaulieu-sur-Mer ou bien encore Cap d’Ail. Plongez dans l’univers de ces villas ayant laissé une empreinte indélébile le long des eaux scintillantes de la mer Méditerranée.


Villas Emblématiques de Saint-Jean-Cap-Ferrat

Saint-Jean-Cap-Ferrat représente un emplacement de 1er ordre de villas prestigieuses. Cette presqu’île, dominée par le Cap Ferrat, offre une proximité remarquable avec la mer Méditerranée. Du haut de ses 2,5 km2 de superficie, ce secteur accueille depuis des décennies des célébrités et riches propriétaires à la recherche d’authenticité et calme.
Entre le ciel bleu et les eaux azur, découvrez l’histoire des villas de prestige qu’offrent la ville de Saint-Jean-Cap-Ferrat.

1. Villa Ephrussi de Rothschild

L’histoire de la villa Ephrussi de Rothschild remonte au début du 20ème siècle, lorsque Béatrice Ephrussi, membre de la célèbre famille Rothschild, décide de créer sa résidence d’été à Saint-Jean-Cap-Ferrat. Les travaux débutèrent en 1905 sous la direction de l’architecte Aaron Messiah.Le style architectural de la Villa Ephrussi est inspiré des palais Renaissance italiens et s’articule autour d’une suite de salons, de galeries, de cabinets et de chambres dont la couleur dominante est l’ocre. Sa particularité résulte dans sa façade de couleur rose. Outre son architecture, la villa Ephrussi est également célèbre pour ses somptueux jardins. Béatrice s’est personnellement investie dans la conception de ses 9 jardins à thèmes, chacun ayant une atmosphère différente. (à la française, japonaise, dédiée aux roses, florentin, espagnol, …). L’ensemble de ces jardins recevra le label jardin remarquable du ministère de la culture en 2005. En 1991, la villa Ephrussi de Rothschild est gérée par l’Institut de France et est ouverte au public. Depuis 2023, sa gestion dépend de l’académie des beaux-arts.

2. Villa Santo Sospir

Nichée sur la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat en 1ère ligne, la villa Santo Sospir est une villa hors du commun qui doit sa notoriété à une passionnante collaboration entre un artiste et un mécène.
L’histoire de cette villa prestigieuse de Saint-Jean-Cap-ferrat emonte aux années 1930, lorsque le célèbre écrivain Jean Cocteau s’est vu invité par Francine Weisweiler, la propriétaire de la villa. Séduit par le charme de l’endroit, Jean Cocteau eut une idée audacieuse : transformer la villa en un chef d’œuvre artistique vivant. Francine Weisweller, ouverte à l’idée de laisser libre cours à la créativité de l’artiste, lui donna carte blanche pour exprimer son art sur les murs de la villa.

Le style architectural de la villa Santo Sospir mêle harmonieusement des éléments traditionnels méditerranéens à une esthétique moderne. Les fresques murales de Cocteau sont les véritables joyaux de la Villa Santo Sospir. Inspirées par le thème de la mythologie grecque, elles se déploient sur les murs, les plafonds. Chaque pièce racontant une histoire différente.
Au fil des années, la villa a accueilli de nombreuses personnalités. En plus de Jean Cocteau lui-même, Pablo Picassso, Marlène Dietrich ou encore Sacha Guitry ont séjourné dans cette villa exceptionnelle.

La villa fût inscrite au titre de monument historique en 2007.

3. Villa les Cèdres

Perchée au sommet d’une colline sur la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat, la villa Les Cèdres est une demeure qui incarne l’élégance, le luxe et le charme de la French Riviera.
L’histoire des Cèdres remontent au début du 19ème siècle, lorsque les premières plantations de cèdres de l’Himalaya ont été effectuées sur le terrain de la villa.
En 1850, un architecte suédois Hans-Georg Tersling a conçu une majestueuse villa sur la propriété. La villa fût acquise plus tard par le roi Léopold II de Belgique, qui entreprit d’agrandir et d’embellir la demeure.

Le style architectural des Cèdres allie des éléments de l’architecture italienne avec des touches de la Belle Époque française. La villa offre une vue imprenable sur la baie de Villefranche-sur-Mer.
Au fil des décennies, les Cèdres a été le témoin de nombreuses célébrités qui y ont séjournés comme le roi Léopold II lui-même et des autres membres de la royauté européenne.
En 1924, la célèbre famille Marnier-Lapostolle, connue pour sa liqueur Grand Marnier, acquit la propriété qui a été vendue depuis.

Les personnalités y ayant séjournés ainsi que son jardin privé (étant l’un des plus grands jardins privés d’Europe avec son parc s’étendant sur près de 14 Hectares) ont contribué à sa valeur.

4. Villa socoglio

Nichée en front de mer de la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat, la Villa Socoglio également connue sous le nom la Fleur du Cap est une propriété emblématique du Cap.
L’histoire de la ville Socoglio remonte au début du 19ème siècle lorsqu’elle fut construite par le fils d’un marchand d’armes.

Au fil des ans, la villa SocogLio a accueilli plusieurs occupants majestueux comme la duchesse de Marlborough, Consuelo Vanderbilt, considérée comme l’une des femmes les plus riches du monde à l’époque ou encore Charlie Chaplin, célèbre acteur et scénariste, qui y trouva refuge à partir des années 1950. Des années plus tard, il vendra la maison à l’acteur David Niven.

De nos jours, la villa La Fleur du Cap est toujours une propriété privée. Elle a été restaurée et agrandie au fil des années.

5. Villa La mauresque

L’histoire de la Villa Mauresque remonte au début du 20ème siècle lorsque Félix Chamettant, ancien missionnaire et aumônier du roi des Belges acheta la parcelle pour y faire construire cette villa par un architecte inconnu.
La villa fut construite dans un style architectural s’inspirant de l’architecture arabe andalouse.

En 1927, elle fut rachetée par l’écrivain Somerset Maugham qui demanda à l’architecte américain Barry Dierks de classiciser l’ensemble des façades pour éliminer son style néo-oriental.
Cette Villa est située sur le lieu-dit La Sémaphore, offrant une vue panoramique sur la mer Méditerranée.
Tout au long de son histoire, la villa Mauresque a accueilli de nombreuses personnalités de renom. Des personnalités politiques influentes, des artistes célèbres et des membres de familles royales. Parmi lesquels : Winston Churchill, le Duc de Windsor ou bien encore Virginia Woolf.

La villa Mauresque est aujourd’hui une propriété privée que l’on peut admirer depuis l’extérieur et fait partie du patrimoine culturel depuis le 20 novembre 2008.

6. Villa La voile

Nichée dans les falaises de la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat, la villa La voile fait partie des propriétés les plus extraordinaires qu’offrent la région.

Cette résidence d’exception a été conçue par l’un des plus grands architectes contemporains, Sir Norman Foster, dont le génie créatif a donné naissance à une structure unique en son genre.
L’histoire de la villa La Voile remonte à 2002 quand Sir Norman Foster fut rapproché par un collectionneur d’art passionné. Celui-ci venait d’acquérir un terrain en bord de mer à Saint-Jean-Cap-Ferrat et souhaitait que sa villa soit érigée sur ce site.

Le défi était clair : Concevoir une résidence qui se démarquerait par sa singularité et se fondrait harmonieusement dans le paysage environnant. Foster prit le temps d’étudier l’emplacement, s’immergeant de l’atmosphère méditerranéenne et des paysages côtiers.
Il en résulta un design visionnaire combinant des éléments organiques et des lignes épurées évoquant une voile majestueuse gonflée par le vent.
La Voile est une véritable prouesse architecturale qui semble flotter au-dessus de la Mer.

Devenue un symbole de luxe, elle attire l’attention de célébrités du monde entier et est devenue une icône architecturale de la péninsule des milliardaires de Saint-Jean-Cap-Ferrat.

7. Villa Fiorentina

La villa Fiorentina est un joyau architectural qui incarne l’essence du luxe et de l’élégance. Construite au début du 20ème siècle, la villa La Fiorentina a été imaginée par l’architecte belge Aaron Messiah pour Thérèse Vitali, comtesse de Beauchamps.
L’inspiration derrière le style architectural de la villa provient de la Renaissance italienne. La bâtisse mélange habilement des éléments néoclassiques avec des détails de l’architecture toscane.
Perchée sur les hauteurs de Saint-Jean-Cap-Ferrat, elle offre une vue époustouflante sur la Mer Méditerranée.

Tout au long de son existence, la Villa La Fiorentina a été le lieu de résidence de personnalités éminentes et célébrités du monde entier telles que le roi Léopold II de Belgique ou l’écrivain Somerset Maugham.

De par son histoire prestigieuse et ses célèbres résidents, la villa a acquis une valeur inestimable. Devenue une pièce maitresse du marché immobilier de luxe à Saint-Jean-Cap-Ferrat, cette propriété fait également partie de l’inventaire général du patrimoine culturel.

Propriétés emblématiques de Roquebrune-Cap-Martin

Roquebrune-Cap-Martin, véritable joyau niché sur la Côte d’Azur, enchante ses visiteurs par son cadre exceptionnel, ses villas emblématiques et sa vue imprenable sur le Cap Martin. Dans cet écrin, de nombreuses villas de la ville témoignent d’un héritage historique et architectural unique. Au travers d’histoires fascinantes, mêlant glamour et luxe, découvrez les villas emblématiques de Roquebrune-Cap-Martin.

1. Villa E-1027

La villa E-1027, véritable prouesse architecturale est une icône du design moderne. Cette villa emblématique de Roquebrune-Cap-Martin, érigée entre 1926 et 1929, porte en elle l’héritage de son illustre architecte Eileen Gray.

Dès ses prémices, la villa E-1027 fut conçue comme une œuvre d’art totale. Eileen Gray, architecte et designer irlandaise visionnaire, apporta à cette création une approche novatrice alliant le modernisme au fonctionnalisme. Son emplacement le long du sentier des douaniers, confère à la Villa E-1027 une vue imprenable sur le littoral, ce qui renforça son attrait auprès des personnalités en quête de calme. Son propriétaire, Jean Badovici, y résidera jusqu’à sa mort. Parmi ses hôtes célèbres, on peut citer le Corbusier, ami de Gray, qui fut fortement inspiré par la villa. Suite à un don à un médecin du nom de Peter Kaegi, la villa fut alors laissée à l’abandon, souffrant des ravages du temps. Durant plusieurs années, la villa connut de nombreux travaux de restauration, d’abord par l’architecte Renaud Barrès, engagé par la commune en 1999, puis en 2013 par le Conservatoire du Littoral, qui proposa à Michael Likierman de piloter un nouveau projet de restauration.

Depuis 2021, l’ensemble de la gestion du site est confié au centre des musées Nationaux.

2. Villa l’Aiglon

L’Aiglon, l’une des villas de prestige de Roquebrune-Cap-Martin est imprégnée d’une histoire riche et fascinante. Construite au début du 20ème siècle, cette magnifique demeure incarne le style architectural Belle Époque. Son histoire remonte aux années 1891, lorsque le célèbre architecte Henri Schmidt, fut mandaté par la famille Schmidt (célèbre famille ayant fondé la société des Bains de Mer à Monaco) pour concevoir cette propriété. Schmidt a su capturer l’essence même de ce style architectural significatif, la propriété orne des lignes élégantes et de grandes baies vitrées qui s’harmonisaient parfaitement avec le magnifique paysage méditerranéen. Véritable témoignage de cette époque, la villa L’Aiglon a été reconnu par les Bâtiments de France par son style architectural significatif.

3. Villa Torre Clementina

Perchée sur les falaises escarpées de Roquebrune-Cap-Martin et surplombant la mer Méditerranée, la villa Torre Clementina est une demeure iconique du sentier des douaniers.
L’histoire de la villa Torre Clémentina remonte au début du 20ème siècle, quand en 1904, la romancière Ernesta Stern, épouse du banquier Louis Stern, confia la construction de cette demeure à l’architecte Lucien Hesse.
L’architecte choisit un projet éclectique qui mélangea le style gothique vénéto-byzantin. La villa est entourée d’un magnifique jardin méditerranéen.

Depuis 1991, cette villa emblématique ainsi que ces jardins sont inscrits au titre des monuments historiques.

4. Villa Cyrnos

La Villa Cyrnos a une histoire captivante qui remonte à la fin du 19ème siècle. Cette somptueuse propriété, érigée en 1902, fut conçue par l’architecte d’intérieur et décorateur de renom, Hans-Jorg Tesling pour l’ex-impératrice Eugénie.

Mêlant les influences de l’Art nouveau et du style Belle Epoque, la bâtisse se dresse fièrement sur les falaises surplombant la mer Méditerranée.

5. Villa la Pausa

La villa La Pausa incarne à la perfection l’élégance et le raffinement de l’ère Belle Époque. Construite en 1927, cette demeure emblématique fut le fruit de la collaboration entre l’architecte Barry Dierks et l’écrivain Somerset Maugham.
Au fil des années, la Pausa a accueilli un éventail de personnalités illustres. Parmi ses occupants célèbres figure Coco Chanel, l’icône de la mode française ou encore Winston Churchill.


En 1953, après la mort de Chanel, la villa fut vendue à l’homme d’affaires américain, Emery Reves.

6. Villa Cypris

La villa Cypris est véritable joyau architectural emblématique de Roquebrune-Cap-martin.
Construite au début du 20ème siècle pour Madame Robert Douine, par l’architecte Édouard Arnaud, cette propriété au style byzantin caractérisé par ses dômes élégants, se démarque par sa façade richement décorée et ses jardins luxuriants.

En 1992, elle a été inscrite au patrimoine des monuments historiques.

Villas Emblématiques de Villefranche-sur-Mer

L’emplacement privilégié de Villefranche-sur-Mer, avec la vue sur sa rade et ses eaux turquoises, l'a élevé au rang d'une des villes les plus prisée de la Côte d’Azur. Nichées entre les collines luxuriantes et la mer couleur azur, les villas d’exceptions de la ville offrent un cadre serein et intemporel.
Ces demeures portent en elles une richesse d’histoires fascinantes et la quintessence du luxe, captivant les curieux par leur charme intemporel et leur architecture unique.
Découvrez les villas exceptionnelles qui ont contribué à la renommée internationale de Villefranche-sur-Mer.

1. Villa Léopolda

Perchée sur les collines surplombant la magnifique baie de Villefranche-sur-Mer, la Villa Léopalda incarne l’histoire de la French Riviera. Son histoire remonte au début du 20 ème siècle, lorsque le roi Léopold II de Belgique, décida de faire construite cette résidence pour sa maîtresse Caroline Lacroix.

Après la mort de la maîtresse du roi Léopold II, la Villa Léopolda passa entre les mains de différents propriétaires tels que la comtesse de Beauchamp, l’architecte Ogden Codman qui réalisa de nombreux travaux de restauration sur la villa, Gianni Agnelli, puis la famille Safra.

Cette villa de prestige de Villefranche-sur-mer a accueilli plusieurs tournages dont La main du Collet d’Alfred Hitchcock avec Grace Kelly.

2. Villa Nell cote

La villa Nell Cote offre un emplacement privilégié avec sa vue imprenable sur la magnifique Rade de Villefranche. Propriété légendaire construite en 1889 pour Eugène Thomas, elle acquit son nom Nell Cote à partir de 1918, avec son quatrième propriétaire Samuel Lévi Goldenberg, qui la rebaptisa en référence à son épouse Nella.

Pendant la seconde guerre mondiale, la villa fut réquisitionnée par les forces allemandes puis elle fut plus tard le siège d’un hôpital militaire américain.
La villa Nell Cote dispose d’un style architectural remarquable, elle représente l’architecture Belle Époque qui était en vogue à la fin du 19ème siècle et montre des éléments néoclassiques et des influences méditerranéennes.

Á la fin des années 70, la villa Nell Cote devint mondialement célèbre grâce à Keith Richards, membre des Rolling Stones, qui loua la propriété pour enregistrer leur nouvel album “Exile on Main ST”.

Villas Emblématiques de Beaulieu-sur-Mer

Ce secteur jouit d’un emplacement privilégié qui lui confère un charme sans égal. Les villas d’exceptions de Beaulieu-sur-Mer offrent une vue à couper le souffle sur la mer Méditerranée. Dans un environnement côtier exceptionnel, la Baie des fourmis et la Petite Afrique se distinguent par leur proximité avec la mer et leur beauté unique.

Véritable témoins du passé, les propriétés emblématiques de la ville incarnent des histoires uniques ainsi que le prestige et le mode de vie exclusif de la French Riviera.
Replongez-vous dans l’histoire de ses villas d’exceptions témoignant du passage du temps et de l’évolution de l’architecture française.

1. Villa Kerylos

La villa Kérylos est une perle architecturale emblématique de la baie des Fourmis. Construite au début du 20ème siècle, cette propriété unique de Beaulieu-sur-mer est un mélange subtil entre le charme méditerranéen et le raffinement grec.

L’histoire de la villa Kérylos remonte à la Belle Époque, lorsque Théodore Reinach, décide de créer une résidence qui rendrait hommage à l’architecture grecque. En 1902, avec l’aide de l’architecte Emmanuel Pontremoli, il construisit la villa Kérylos en bord de mer.
La particularité de cette propriété exceptionnelle est son esthétique, fidèle aux villas grecques antiques.
Après avoir été associée à de nombreux occupants célèbres comme Théodore Reinach lui-même, la villa fut acquise par l'Institut de France en 1967 afin de préserver son héritage culturel et artistique.

Aujourd’hui assurée par le centre des Monuments nationaux, la villa Kérylos continue d’émerveiller les visiteurs du monde entier en les transportant dans un voyage dans le temps vers l’âge d’or de la Grèce Antique. Elle reste ainsi un témoin vivant de la passion pour l’art et la culture qui a inspiré sa création.

2. Immeuble le Bristol et sa Rotonde

L’Hôtel Bristol incarne l’élégance intemporelle. Il fut Fondé en 1897 par Baptistin Serraire et Cie, pour un fabricant de meubles londonien. Cet hôtel comportant 300 chambres réparties en 5 étages, a été le témoin de la Belle Époque.
Son style architectural fut imprégné de l’opulence de l’époque. En 1911, l’hôtel de luxe fut témoin d’un feu, qui attaqua les deux derniers étages de la bâtisse. Des travaux de rénovation furent engager pour redonner sa beauté d’antan à l’hôtel.

Lors de la 1ère Guerre mondiale, l’hôtel sera converti en hôpital militaire.
En 1954, l’hôtel fut racheté par le promoteur Saglia, qui pour répondre aux besoins changeants des habitants de Beaulieu, transforma le bâtiment en copropriété haut de gamme.

Sa rotonde représente à ce jour l’élément d’architecture qui révèle la beauté du bâtiment.

Propriétés emblématiques de Cap d’Ail

Témoin silencieuse de l’histoire et de la beauté de la région, la ville de Cap d’Ail se démarque par son élégance intemporelle et sa proximité avec la mer Méditerranée. Cette enclave de rêve offre un cadre privilégié où luxe, histoire et nature sauvage se mélangent. Véritable trésor caché, la pointe des douaniers est le berceau de certaines villas les plus iconiques de la région.

Les villas emblématiques de Cap d’Ail sont bien plus que des simples résidences luxueuses, elles incarnent le prestige et l’histoire captivante de la French Riviera.

Découvrez les propriétés uniques et intemporelles qui captivent les regards par leur style architectural unique et leur histoire envoutante.

1. Villa The Rock

La villa The Rock se dresse fièrement sur le sentier de la pointe des douaniers. Son histoire débute en 1910, quand le célèbre Mr Pisani, fit édifier cette magnifique propriété.
En 1939, un producteur de théâtre reconnu du nom de George Schlee fût séduit par la beauté de cette villa et l’acheta. 

Cette demeure fut le témoin de l’infidélité du producteur avec Greta Garbo où il venait en compagnie de son amante et de sa femme Valentina. Á la mort de George, Valentina revint à la villa après l’avoir fait exorciser par un prêtre.

Cette villa d’exception de Cap d’Ail se fond parfaitement dans le paysage côtier avec ses jardins luxuriants et ses terrasses offrant une vue à couper le souffle sur le Cap.

En 1996, The Rock est inscrite au patrimoine culturel de France.

Aujourd’hui, la villa The Rock reste une résidence privée, protégée par ses propriétaires, désireux de préserver l’héritage de cette demeure d’exception.

2. Villa les Funambules

La villa Les Funambules est une résidence emblématique chargée d’histoire et d’élégance. Érigée au début du 20ème siècle, en 1904, elle avait pour dénomination historique la villa “Gioia Mia”.

Elle fut achetée en 1926, par le célèbre auteur et comédien Sacha Guitry qui la rebaptisa “les Funambules”. Cette propriété de renom acquis sa notoriété grâce aux nombreuses pièces qu’il écrivit au sein de la demeure.
En 1961, après la mort de celui-ci, son épouse Lana Marconi, la vendit.
La villa fût ensuite divisée en deux appartements de prestige.

À ce jour, ses appartements sont le lieu de résidence de privés.

3. Villa Lumière

Imprégnée d’une riche histoire, la villa Lumière représente un des joyaux architecturaux de Cap d’Ail.
Construite en 1902 par Antoine Lumière, le père de Louis et Auguste Lumière, cette villa emblématique faisait partie d’un ensemble de trois villas dont la villa Hélios. 

Cette propriété est l’exemple parfait de l’architecture Belle Époque, caractérisé par son raffinement, ses lignes élégantes et ses fenêtres en arc.

En 1950, le bâtiment fut re) baptisé Villa Lumière et aménagé en hôtel. Celui-ci acquis une notoriété grandissante car il accueillait régulièrement l’équipe de France de football.

En 1975, le ministère de l’intérieur racheta la propriété afin de la transformer en centre de vacances.

4. Villa La Capponcina

Cette magnifique demeure de Cap d’Ail a été construite en 1926 pour le capitaine Edward Molyneux sur l’emplacement de l’ancien Tir aux Pigeons à Cap d’Ail. L'architecte Roger Seassal s’est inspiré du style néoprovençal pour concevoir cette propriété emblématique de la ville.

Après la seconde guerre mondiale, elle sera vendue à Lord Beaverbrook, ancien ministre de l’Armement et fidèle ami de Winston Churchill. Celui-ci vint à plusieurs reprises rendre visite au Lord, muni de son chevalet, ses tubes de peintures mais également son carnet de notes qui lui servi pour rédiger ses mémoires.

Véritable symbole d’histoire, la villa La Capponcina continue de captiver les visiteurs du monde entier, perpétuant ainsi l’héritage d’un homme et d’une époque.

5. Villa les Camélias

Cette somptueuse demeure alliant le luxe et un style architectural unique incarne le charme intemporel de la Côte d’Azur.
La villa Les Camélias a été construite au début du 20ème siècle, période faste de la Belle Époque. Cette villa exceptionnelle bénéficie d’une position en surplomb offrant une vue imprenable sur la mer Méditerranée.

De nos jours, Les Camélias abrite un musée qui permet de présenter l’histoire singulière de la commune ainsi que les œuvres du peintre basque Ramiro Arrue.

Villas emblématiques d’Eze

L’emplacement unique d’Eze en surplomb de la mer Méditerranée offre un décor envoutant et des vues à couper le souffler sur le littoral. Ce secteur abrite des villas emblématiques qui incarnent le raffinement intemporel et l’opulence de la région. 

Témoignages vivants d’une histoire riche et d’un art architectural unique, ces demeures sont de véritables héritages de la culture de la région.

Découvrez les propriétés emblématiques qui font de la ville d’Eze un lieu mêlant le luxe, l’authenticité et l’élégance intemporelle.

1. Villa les Roses

Nichée sur les hauteurs de la commune d’Eze, la villa Les Roses incarne un style architectural unique. Construite en 1910, cette villa d’exception a connu plusieurs propriétaires prestigieux avant d’attirer l’attention du leader de U2, Bono, en 1993.

Les Roses est un parfait exemple de l’architecture méditerranéenne traditionnelle mélangeant l’art déco. La résidence se caractérise par son emplacement en front de mer et son jardin luxuriant qui entoure la propriété ainsi que sa façade de couleur rose.
La demeure a acquis une notoriété mondiale suite à l’acquisition de Bono, qui a permis d’accueillir au sein de cette villa d’exception à Eze de nombreuses célébrités comme Brad Pitt, Robert de Niro ou bien encore Bill Gates.

2. Château balsan

La Villa château Balsan ou aussi dénommé le château Lou Seuil incarne une fusion envoutante entre l’histoire cinématographique et le raffinement architectural. Cette résidence iconique ayant appartenu au légendaire cinéaste Alfred Hitchcock révèle un passé riche.

Construite en 1920 par l’architecte Achille Duchêne pour le colonel Jacques Balsan, le Château Balsan incarne le charme architectural en mêlant habilement des éléments classiques et méditerranéens.
Jusqu’en 1990, Marie Gabrielle de Savoie, fille du roi Humbert II d’Italie, y résida.
Son parc de 70 hectares, son jardin romain, la maison de villégiature “Le Casino” ainsi que les dépendances, la fontaine et le tombeau, ont fait l’objet d’une inscription à l’inventaire général du patrimoine culturel en 1999.

Cette villa emblématique est apparue dans certains plans du film la main au collet du cinéaste Alfred Hichtcock.

Villas Cap de Nice

1. Villa Maeterlinck

La Villa Maeterlinck située au Cap de Nice est une villa contemporaine du secteur du Mont Boron (construite par le célèbre architecte Jean Nouvel ayant obtenu le Pritzer en 2008. Surplombant la mer Méditerranée entre le Cap-Ferrat et la baie des Anges, cette demeure de prestige dispose d’une vue à couper le souffle. 

Sa structure ultra moderne en verre, véritable trésor architectural contemporain, et sa construction toute en longueur lui permettent de jouir d’une luminosité des plus exceptionnelles.

Son jardin méditerranéen dispose de 8600 mètres carrés et sont signés Gilles Clément et François Navarro.

2. Villa Le roc Fleuri

Nichée au cœur du prestigieux Cap de Nice, la villa Roc Fleuri incarne à la fois l’élégance intemporelle de l’ère Belle Époque et le cadre somptueux qu’offre ce quartier prisé de la ville de Nice.

En 1956, cette villa prestigieuse à Nice, dénommée “villa Smith” à l’époque, s’inspirait des monuments indiens en offrant un style architectural néo Monghol. Elle fut érigée, suite à l’acquisition de 22000m2 de terrain par le britannique Robert Smith. 

Caractérisée par sa couleur rose et son style Belle Époque, la villa arbore un style architectural qui a conquis de nombreuses célébrités.
Sa vue imprenable sur la baie des Anges et le port de Nice, a ainsi suscité l’intérêt de l’acteur Sean Connery qui y vécut pendant plusieurs années avec sa femme.

Retour

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.