Une villa dépassant le milliard d'euros ?

18 novembre 2016

Une villa dépassant le milliard d'euros ?

Saint-Jean-Cap-Ferrat a toujours attiré grosses fortunes, célébrités et têtes couronnées du monde. De Winston Churchill à Eduardo Saverin, le co-fondateur de Facebook, de l’ancien roi de Belgique Leopold II à la famille Ferrero, propriétaire du groupe agroalimentaire éponyme, les plus célèbres représentants du gotha international s'y sont installés.

Après la villa Leopolda à Villefranche, c'est une propriété située sur la presqu'île de Saint-Jean-Cap-Ferrat qui affole le marché de l'immobilier de luxe azuréen.

Un milliard d'euros, c'est donc le prix évoqué pour la propriété « Les Cèdres » qui appartient depuis quelques mois au groupe italien Campari suite au rachat de Grand Marnier, la villa étant passée en 1976 des mains de la famille Marnier-Lapostolle à celles de la Société des Produits Marnier-Lapostolle.

Construite dans les années 1830 sous le nom « Villa Les Oiseaux », la propriété fut acquise par David-Désiré Pollonais en 1850. En 1904, ses héritiers la vendirent ainsi que ses quatorze hectares de jardins au roi de Belgique Léopold II qui y hébergea son amie Blanche « Caroline » Delacroix.

La villa est ensuite achetée en 1924 par le propriétaire de la liqueur « Grand Marnier » et du vignoble du Château de Sancerre, Alexandre Marnier-Lapostolle. De nombreux travaux y furent entrepris avec notamment la création d'un jardin exotique, qui comporte vingt-cinq serres chauffées abritant vingt mille espèces dont quatorze mille tropicales, considéré comme l’un des plus beaux jardins privés d’Europe.

De Charlie Chaplin à Elizabeth Taylor, nombreux y furent les invités de marque au cours des années durant lesquelles la propriété a été régulièrement modernisée.

Elle dispose aujourd'hui de dix chambres, d'une salle de bal, d'une conciergerie, d'une piscine olympique creusée à même la roche, d'un jardin d’hiver, d'une écurie pouvant accueillir trente chevaux et même d'une chapelle.

Loin de la démesure de certains domaines voisins, ce sont les sont les quatorze hectares de son somptueux parc botanique, entretenu par quinze jardiniers employés à temps plein, qui propulsent cette propriété au sommet du marché immobilier mondial.


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visite du site.

En savoir plus Fermer